Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Folle ! Et Fauchée

« Ma mère est folle » 

Alors hier est sorti dans les salles de cinéma un film qui ne pouvait que me plaire : ça s’appelle « Ma mère est folle » et c’est vraiment très chouette ! Ce film n’a pas tout à fait remplacé Priscilla Folle du Désert dans mon cœur mais presque.

 

D’abord, il faut bien comprendre de quoi ça parle (sinon c'est moins attractif, tout de suite). Comme vous vous en doutez (parce que vous êtes extrêmement malins comme lecteurs), c’est l’histoire d’une mère folle. Elle s’appelle Nina. Elle est complètement frappée, névrosée, fantasque mais elle est aussi terriblement attachante (comme moi en fait). Son seul problème : elle a un fils, Baptiste, qui lui est un peu trop sage et sérieux (normalement ce genre de personnes il faut les fuir mais quand c’est son fils, c’est plus compliqué). Justement, ces deux-là sont si incompatibles qu’ils sont resté fâchés pendant longtemps. Mais comme ça, ça ferait quand même un film pas terrible et assez boring, nous on les retrouve au moment où la réconciliation va s’amorcer. On va les suivre dans un voyage loufoque, cinglé, rigolo et émouvant pendant lequel ils vont rattraper les années perdues (so cute), apprendre à se connaître et à s’aimer (moi aussi, j'aimerais que Vianney apprenne à m'aimer mais ça ne m'arriver jamais, soyons réaliste).

 

 

C’est joli, c’est sympa, c’est frais, c’est plein de bons sentiments et puis il y a Vianney et ça c’est quali. Le casting est quand même bien foutu d'ailleurs parce que Vianney en mec coincé, j’y aurais pas pensé (je décooonne). Pour jouer la mère, la réalisatrice Diane Kurys (sûrement une sacrée folle elle aussi) a choisi Fanny Ardant. Et moi j’adore Fanny Ardant. Elle a une voix suave qui me rend folle. Elle a un sourire qui m’ensorcelle. Bref, elle est PARFAITE. Si j’étais une femme, c’est à elle que j’aimerais ressembler (ah mince je suis une femme en fait).

 

Franchement, je ne peux que vous encourager à aller voir cette petite pépite. Et puis ça vous permettra de voir les premiers pas au cinéma de celui qui est bien là pour une fois (kikou « t’es pas là mais t’es oùùùù ? ») et on va pas s’en plaindre !

 

Par contre, je préfère vous prévenir : si vous êtes aussi folle que moi, attention grosse identification en vue. Vous en sortirez peut-être un peu secoué, mais non moins content d’avoir passé un bon moment en compagnie de ces personnages attachants et un peu désaxés.

 

ma-mere-est-folle

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article